Agence

Atelier A est créé en 1994 à Grenoble.

Etape par étape, la structure regroupe aujourd’hui une équipe pluridisciplinaire de 15 à 20 personnes, composée d’une majeure partie d’architectes, mais aussi d’architectes d’intérieur, d’urbanistes et d’une cellule économie.
L’Atelier évolue dans un espace ouvert de 500 m² où la communication reste simple et la connaissance partagée des projets un élément du dynamisme de l’équipe.Nous ne recherchons pas une séparation stricte des tâches et des équipes dans le mode de gestion de nos projets. Nous préférons un foisonnement entre les métiers qui composent l’Atelier. L’effervescence est meilleure, les intérêts et les regards réciproques sur les projets offrent une ambiance plus enrichissante, constructive et plus conviviale, un peu à la manière d’un studio.

Le travail est organisé en cellule qui se forment et se désunissent autour et au gré des projets. Des espaces critiques qui regroupent, sans distinction, les différentes compétences, sont aménagés sur chaque projet aux différents stades de son étude. A l’Atelier, l’éveil est pour nous un élément essentiel de l’état d’esprit qui l’anime.

Chaque projet propose une démarche propre, issue de réflexions décalées, qui cherchent, sans céder aux effets de mode et à l’originalité gratuite, à renouveler l’image des programmes.

L’usage et le contexte sont les deux supports principaux dans l’approche de nos projets. Pour nous, le confort et l’intégration résolvent dans leur propre globalité les dimensions usuelles que sont la fonctionnalité, la plastique et l’économie des projets. Aucun stéréotype ou récurrence ne peuvent régir à la finalité d’un projet. Seule, la corrélation entre contexte, usage, pertinence de l’analyse et pugnacité dans la volonté d’atteindre le bout d’une idée, fabrique la dimension architecturale d’un projet. Dans cet esprit, plus la démarche est spécifique, plus la réponse est significative et plus elle s’éloigne de l’unique sens visuel. Nous considérons l’architecture comme un acte de médiation ayant un sens. Pour nous, l’essence des choses est plus importante que la forme, même si celle-ci doit toujours rester suggestive et remplie d’une sensualité minimaliste.

L’Atelier se renouvelle ainsi depuis l’origine à l’intérieur de cette recherche et de cette ‘’insatisfaction’’ positive et permanente. Dans ce sens, nous n’envisageons que très peu de ségrégation dans le choix des programmes. Au contraire, nos domaines d’activités sont volontairement très variés. A l’instar de l’organisation de l’Atelier, nous pensons que la pluralité des programmes, que nous souhaitons traiter, enrichit nos approches. Cela ne signifie cependant pas que nous ne répondions de manière spécialisée, bien au contraire, mais cette spécificité se situe dans la corrélation usage / contexte.

Nos réponses aux programmes sont toujours abordées avec la volonté sincère de proposer les solutions les plus adaptées et les plus pertinentes aux besoins de nos Maîtres d’Ouvrage. Elles sont aussi toujours orientées vers la réussite globale des projets.

Nous considérons que le métier d’architecte, même s’il ne revêt plus le sens universel d’antan, réclame une connaissance transversale de l’acte de construire. Il en va aujourd’hui de son avenir et de sa solidité. Les missions complètes que nous revendiquons sans aucune appréhension, avec conduite générale des travaux sont l’assurance pour nous de préserver cette culture du savoir-faire. La maîtrise des coûts et des aspects techniques participent pleinement à la conception du projet. Cela ne signifie pas que les projets soient réduits à leurs seules dimensions économiques, mais quel que soit l’enjeu et le niveau de prestations, architecturales ou techniques, nous considérons que l’architecte et son économiste sont à même de cibler de manière précise l’économie générale du projet.

A l’Atelier, la cellule économie, quant à elle, ne travaille que sur les projets que nous développons.

logo_Iso9001-HQE